Navigation de plaisance

Dossiers / Navigation de plaisance / Escadrille canadienne / La Moule zébrée est-elle une menace pour le lac Aylmer? (2006)

La Moule zébrée est-elle une menace pour le lac Aylmer? (2006)

Documents relatifs au dossier:

  • aucun document


Vidéos relatifs au dossier:

par: Richard Chatelain, biologiste, directeur A.R.L.A.

1 - Qu'est-ce que c'est?

La moule zébrée (Dreissena polymorpha) est un petit (moins de 3 cm) mollusque d'eau douce bivalve exotique de la famille des Unionidae, qui a été introduit accidentellement dans le bassin de drainage du fleuve Saint-Laurent vers 1986, probablement par le rejet des eaux de ballast de cargos provenant de régions infestées. Chaque jour, on estime que 3 000 espèces sont transportées dans les eaux de ballast des navires de haute mer de par le monde. Ainsi, des poissons, des escargots et des myes, des plantes aquatiques et des agents pathogènes peuvent être transportés dans les eaux de ballast vers n’importe quel port dans le monde. Une fois établies dans un plan d’eau, les espèces envahissantes sont extrêmement difficiles, sinon impossibles à contrôler ou à éradiquer.

2- Effets sur l'écosystème et conséquences pour les riverains

Lorsque des espèces exotiques sont introduites et qu’elles survivent, elles deviennent souvent envahissantes et leur population croît habituellement très rapidement. Elles peuvent se développer au dépens des espèces indigènes, en entrant en compétition avec ces dernières pour la nourriture et l’espace, ou en introduisant des parasites et des maladies qui peuvent infecter les espèces indigènes. En fait, les espèces exotiques sont maintenant reconnues comme un problème grave menaçant la biodiversité mondiale et la santé humaine à travers le monde.

De plus, là où elles deviennent abondantes, elles entraînent des inconvénients et des coûts de restauration importants, car elles peuvent:

 

  • obstruer les conduits de refroidissements des moteurs de bateau et bloquer la direction;
  • obstruer les prises d’eau;
  • étouffer les lacs et les voies navigables et restreindre les activités des plaisanciers et des baigneurs;
  • réduire la qualité de l'habitat des poissons et des autres espèces indigènes et nuire à la pêche sportive;
  • détériorer la beauté naturelle de nos lacs et de nos voies navigables;
  • réduire la valeur des propriétés riveraines.

 

 

3- Où est-elle présente au Québec?

À partir du site d'introduction, elles se sont disséminées probablement en se fixant sur des bateaux, des remorque ou d'autre matériel de navigation de plaisance ou des engins de pêche, y compris des seaux à appâts. La distribution de la moule zébrée au Québec se limite actuellement au fleuve Saint-Laurent, des limites de l'Ontario jusqu'à l'île d'Orléans, et dans une partie des rivières des Outaouais et Richelieu. La moule zébrée pourrait survivre dans plusieurs plans d’eau au Québec, particulièrement au sud du fleuve Saint-Laurent, à cause des conditions d'habitat qui lui sont favorables. En effet, la moule zébrée a des exigences particulières pour la concentration en calcium et pour le niveau d'acidité de l'eau (pH). Voici un tableau qui illustre ces exigences:

Colonisation potentielle des plans d'eau du Québec par la moule zébrée
Colonisation potentielle des plans d'eau du Québec par la moule zébrée
Potentiel de
colonisation
PH Contration
de calcium
A - (Inexistant) Inférieur à 7.0 Égal ou inférieur
 à 10.0 mg/litre
B - (Faible) Entre 7.0 et 7.4 Supérieur à 10.0
mg/litre
C - (Élevé) Égal ou supérieur à 7.4 Entre 10.0 et
20.0 mg/litre
D - (Très élevé) Égal ou supérieur à 7.4 Supérieur à 20.0
mg/litre

5- Niveau de risque pour le lac Aylmer

Afin de connaître les plans d'eau du Québec susceptibles d'être colonisés par la moule zébrée, le ministère de l'Environnement et de la Faune a financé une étude sur la distribution actuelle et sur la colonisation potentielle de la moule zébrée au Québec. Heureusement, selon les résultats de cette étude, la moule zébrée n'a pas encore été rapportée dans le lac Aylmer et les caractéristiques de son eau rendent sa survie improbable, même si l'espèce y était introduite accidentellement.

En effet, avec son pH de 7.2 et sa concentration en calcium de 6.5 mg/l, le lac Aylmer se classe dans la Catégorie A, c'est-à-dire que le potentiel de colonisation est inexistant.

6- Quelles mesures à prendre au lac Aylmer et pourquoi?

Compte tenu des conséquences très néfastes qui peuvent résulter de la colonisation même partielle d'un plan d'eau par la moule zébrée ou par d'autres espèces qui n'ont pas les mêmes exigences en termes d'habitat, il convient d'adopter une attitude de précaution de façon à réduire les risques au minimum lors du transport et avant la mise à l'eau sur le lac Aylmer d'équipement nautique qui auraient été utilisé auparavant sur un plan d'eau contaminé. Dans ces cas, il est recommandé de faire une inspection visuelle de l'équipement et, le cas échéant, d'enlever toute moules, algues, plantes aquatiques ou autres organismes visibles et d'en disposer convenablement. Il faut aussi s'assurer de vidanger l’eau du bateau, du moteur et du vivier et de laisser sécher à l'air et au soleil pendant quelques jours.




Liens relatifs au dossier: Aucun sous-dossier