Pêche

Dossiers / Pêche / Ensemencement de dorés (2012)

Ensemencement de dorés (2012)

Documents relatifs au dossier:

  • aucun document


Vidéos relatifs au dossier:

Une opération d’ensemencement réussie au lac Aylmer

Le 24 septembre dernier, des spécialistes du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNFP) sont arrivés au quai de Stratford équipés d’une embarcation solide et de bassins portatifs munis de dispositifs d’oxygénation, pour mener à bien une opération importante d’ensemencement au lac Aylmer. M. Michel Rodrigue, président de l’Association des riverains du lac Aylmer (ARLA), était déjà là pour les accueillir.

Avec grand professionnalisme, ces pisciculteurs et techniciens expérimentés ont procédé, dans les heures qui ont suivi, à  la mise à l’eau de 10 000 fretins de dorés jaunes à l’embouchure de la rivière Maskinongé et aux alentours. Ces magnifiques spécimens de 10 cm ont été élevés à la station piscicole gouvernementale de Baldwin, un complexe modèle où s’est développée, au cours des dernières années, une expertise unique dans l’élevage de cette espèce.

Le personnel de haute compétence de cette station piscicole réalise à chaque fois un tour de force, car l’élevage du doré jaune est une tâche complexe que seuls des experts aguerris peuvent mener à terme. L’expertise développée doit donc être saluée et surtout maintenue. Dans cet esprit,  il faut souhaiter que l’ensemencement du lac Aylmer se poursuive pour encore plusieurs années.

En effet, même si les chiffres sont impressionnants (64 000 fretins ensemencés en quatre ans) et malgré que nous allions dans la bonne direction, il nous reste sans doute du chemin à faire pour confirmer la restauration du processus naturel de reproduction, particulièrement dans la frayère de la rivière Maskinongé et conséquemment, l’amélioration de la  population de dorés jaunes et de la qualité de la pêche sportive dans le lac Aylmer.

L’Association des riverains du lac Aylmer, au nom de toute la population de la région, remercie le MRNFP (direction régionale de l’Estrie) et son personnel, ainsi que tous ceux et celles qui ont rendu possible cette opération. Celle-ci, rappelons-le, a des retombées écologiques et économiques importantes dans notre région, prouvant ainsi qu’il est possible de réconcilier ces deux axes de développement.

Depuis plusieurs années, l’ARLA et ses partenaires ont investi beaucoup d’efforts pour restaurer les habitats de reproduction naturelle du doré jaune dans les tributaires du lac. De plus, nous avons interpellé les responsables de ce dossier au ministère afin que se poursuivent l’ensemencement de dorés jaunes pour recoloniser les frayères du lac Aylmer en 2013 et pour les années subséquentes.

Depuis la parution de notre communiqué de presse en octobre 2012, les volets Faunes et Parcs ont été rapatriés au Ministère du Développement Durable, de l’Environnement de la Faune et des Parcs (MDDEFP). Or, nous apprenions que ce ministère à vocation élargie ne soutiendrait plus les opérations d’ensemencement de dorés jaunes dans les lacs du Québec.

Cependant, en 2013 et 2014, les biologistes du MDDEFP devraient procéder à des pêches expérimentales sur le lac Aylmer. L’Association s’attend à ce qu’un rapport détaillé soit produit, qui indiquera objectivement les impacts des nouvelles mesures règlementaires et des programmes de transfert et d’ensemencement de dorés dans les tributaires. Au terme de cet exercice, le plan de gestion du doré jaune pour lac Aylmer devra être révisé.




Liens relatifs au dossier: Aucun sous-dossier