Pêche

Dossiers / Pêche / Ensemencement de dorés (2010) / Ensemencement de dorés(2009)

Ensemencement de dorés(2009)

Documents relatifs au dossier:

  • aucun document


Vidéos relatifs au dossier:

Par Michel Rodrigue, président d’A.R.L.A.

L'Association des Riverains du Lac Aylmer inc. (A.R.L.A.), qui représente les 1400 propriétaires riverains répartis dans les 5 municipalités en périphérie du lac Aylmer, a mandaté un biologiste consultant pour la réalisation en 2006 d'une étude visant à identifier les causes du déclin de la reproduction du doré jaune dans la rivière Maskinongé.

Les résultats de cette étude démontrent que la rivière Maskinongé constitue un habitat de reproduction d'excellente qualité pour le doré jaune, mais que celui-ci  tarde à recoloniser ces habitats malgré que les causes probables du déclin aient été corrigées de façon efficace depuis plusieurs années.

Le biologiste, Pierre Lévesque du Ministère des ressources naturelles et de la faune recommandait en 2003 d'accélérer le retour des dorés jaunes dans les frayères des rivières Coulombe et Maskinongé par des ensemencements d'alevins, et, ou de fretins.

En effet, au cours des dernières années, dans les efforts de restauration de diverses frayères de dorés au Québec, l’emphase a été mise sur l’aquaculture et l’ensemencement de dorés jaunes en stade de vie plus avancé que les oeufs ou les alevins car selon les experts, l'ensemencement à ces stades de développement n’a donné que peu de retour sur l’investissement et les résultats sont hautement imprévisibles.

La majorité des dorés présentement ensemencés sont des fretins élevés en étang qui sont déversés en lac au milieu de l’été ou à l’automne. Ce type d’ensemencement a donné d’excellents résultats et devrait être celui le plus couramment utilisé.

Dans un premier temps, nous avons demandé  au Ministère des ressources naturelles et de la faune d'inscrire notre demande d'ensemencement de dorés dans le plan de production pour les cinq prochaines années.

En avril dernier, les biologistes du Ministère des ressources naturelles et de la faune, assistés d’une équipe de bénévole de l’A.R.L.A., ont recueilli des œufs de dorés pour ensuite les transférer et les élever à la pisciculture de Baldwin afin d’obtenir des fretins à partir de l'automne 2009 ou au plus tard 2010.

À ce jour, je peux donc vous informer qu’à l’automne prochain, il y aura des fretins qui seront ensemencés dans la rivière Maskinongé.




Liens relatifs au dossier: Aucun sous-dossier