Nouvelle

Reproduction du doré jaune du lac Aylmer en 2019

08 avril 2019

Avec le printemps et le départ des glaces sur le lac Aylmer et ses tributaires, le doré jaune commence sa fraye depuis quelques jours et une équipe de bénévoles de l’ARLA est à l’œuvre pour documenter ces activités et en même temps pour en assurer la protection. Habituellement, cette activité ne dure pas plus d’une semaine.

Lors des visites d’observation en soirée aux rivières Coleraine, Coulombe et Maskinongé, on  recueille des données, notamment sur la température de l’eau et le nombre de géniteurs que l’on observe. Ces données permettent de percevoir les tendances dans l’abondance des géniteurs sur les principales frayères connues dans les tributaires du lac Aylmer. De plus, elles permettent de constater les effets positifs des aménagements et des ensemencements effectués dans la rivière Coulombe depuis 2002.

Richard Châtelain,

Retour aux nouvelles